5 compétences de l’intelligence émotionnelle

5 compétences de l’intelligence émotionnelle

Avez-vous déjà connu des gens qui semblent toujours garder leur sang-froid, qui sont capables de gérer avec grâce même les situations sociales les plus délicates et qui semblent toujours mettre les autres à l’aise ? Il y a de fortes chances que ces personnes possèdent ce que les psychologues appellent l’intelligence émotionnelle.

L’intelligence émotionnelle implique la capacité de comprendre et de gérer les émotions. Les experts conviennent que ce type d’intelligence joue un rôle important dans le succès, et certains ont suggéré que l’intelligence émotionnelle, ou QE, pourrait même être plus importante que le QI. Dans tous les cas, la recherche a suggéré que la possession de compétences en intelligence émotionnelle est liée à tout, de la prise de décision à la réussite scolaire.

Alors, que faut-il pour être émotionnellement intelligent ? Les psychologues suggèrent qu’il existe cinq composantes de l’intelligence émotionnelle. Heureusement, vous pouvez apprendre à améliorer ces compétences en intelligence émotionnelle.

En travaillant et en augmentant les capacités décrites ci-dessous, vous pouvez devenir plus intelligent(e) émotionnellement.

1. La conscience de soi

La conscience de soi – la capacité de reconnaître et de comprendre vos propres émotions – est une compétence de l’intelligence émotionnelle. Au-delà de la simple reconnaissance de vos émotions, il faut être conscient de l’effet de vos actions, humeurs et émotions sur les autres.

conscience de soi, émotion

Pour devenir conscient(e) de vous-même, vous devez être capable de surveiller vos propres émotions, de reconnaître différentes réactions émotionnelles, puis d’identifier correctement chaque émotion particulière. Les individus conscients de soi reconnaissent également les relations entre les choses qu’ils ressentent et comment ils se comportent.

Ces personnes sont également capables de reconnaître leurs propres forces et limites, sont ouvertes à de nouvelles informations et expériences et apprennent de leurs interactions avec les autres. Les personnes qui possèdent une conscience de soi ont un bon sens de l’humour, ont confiance en elles-mêmes et en leurs capacités et sont conscientes de la façon dont les autres les perçoivent.

Comment améliorer la conscience de soi ?

  • Demander des commentaires constructifs
  • Tenir un journal
  • Acquérir de nouvelles compétences
  • Méditer
  • Faire attention à vos pensées et à vos émotions
  • Poursuivre vos passions
  • Pratiquer la pleine conscience
  • Réfléchir à vos expériences
  • Se fixer des objectifs
  • Utiliser un discours intérieur positif
  • Créer un état d’esprit de croissance

2. L’autorégulation

En plus d’être conscient de vos propres émotions et de l’impact que vous avez sur les autres, l’intelligence émotionnelle vous engage à être capable de réguler et de gérer vos émotions.

Cela ne veut pas dire mettre les émotions sous clé et cacher vos vrais sentiments, cela signifie simplement attendre le bon moment et le bon endroit pour les exprimer. L’autorégulation consiste à exprimer vos émotions de manière appropriée.

Ceux qui maîtrisent l’autorégulation ont tendance à être flexibles et à bien s’adapter au changement. Ils sont également doués pour gérer les conflits et diffuser des situations tendues ou difficiles.

Ceux qui ont de fortes capacités d’autorégulation sont très consciencieux. Ils réfléchissent à la manière dont ils influencent les autres et assument la responsabilité de leurs propres actions.

Comment améliorer l’autorégulation ?

  • Etre conscient de vos pensées et de vos sentiments
  • Développer des compétences de tolérance à la détresse
  • Trouver des moyens de gérer les émotions difficiles
  • Considérer les défis comme des opportunités
  • Mettre en pratique vos compétences en communication
  • Reconnaitre que vous avez le choix de vos réponses
  • Changer les schémas de pensée et les réponses émotionnelles
  • Accepter vos émotions en les travaillant

3. Les compétences sociales

Être capable de bien interagir avec les autres est un autre aspect important de l’intelligence émotionnelle. Avoir de solides compétences sociales permet aux gens de nouer des relations significatives avec d’autres personnes et de développer une meilleure compréhension d’eux-mêmes et des autres.

social, amis, cercle social

La véritable compréhension émotionnelle implique plus que la simple compréhension de vos propres émotions et de celles des autres. Vous devez être en mesure de mettre ces informations au service de vos interactions et communications quotidiennes.

Comment améliorer les compétences sociales ?

  • Poser des questions ouvertes
  • Remarquer les compétences sociales des autres
  • Pratiquer un bon contact visuel
  • Mettre en pratique vos compétences sociales
  • Pratiquer l’écoute active
  • Montrer de l’intérêt pour les autres
  • Surveiller votre langage corporel

4. L’empathie

L’empathie – la capacité de comprendre ce que ressentent les autres – est absolument essentielle à l’intelligence émotionnelle. Cela implique beaucoup plus que simplement être capable de reconnaître les états émotionnels des autres.

Quand vous sentez que quelqu’un se sent triste ou désespéré, comment réagissez-vous ? Vous pouvez les traiter avec beaucoup de soin et d’inquiétude, ou vous pouvez faire un effort pour leur remonter le moral.

Être empathique vous permet également de comprendre la dynamique de pouvoir qui influence souvent les relations sociales, en particulier sur le lieu de travail. Ceci est important pour guider vos interactions avec différentes personnes que vous rencontrez chaque jour.

Les personnes compétentes dans ce domaine sont capables de sentir qui détient le pouvoir dans différentes relations. Ils comprennent également comment ces forces influencent les sentiments et les comportements. Pour cette raison, ils peuvent interpréter avec précision différentes situations qui dépendent d’une telle dynamique de pouvoir.

Comment développer l’empathie ?

  • Etre prêt(e) à partager vos propres sentiments
  • S’engager dans une cause comme un projet communautaire
  • Écouter les autres
  • Pratiquer la méditation sur la bienveillance
  • Parler à de nouvelles personnes
  • S’imaginer à la place de quelqu’un d’autre

5. La motivation

La motivation est une autre compétence importante de l’intelligence émotionnelle. Les personnes émotionnellement intelligentes sont motivées par des choses qui vont au-delà des récompenses externes comme la célébrité, l’argent, la reconnaissance et les éloges.

motivation, objectif

Au lieu de cela, ils ont la passion de répondre à leurs propres besoins et objectifs intérieurs. Ils recherchent des récompenses internes, expérimentent le flux d’être totalement en phase avec une activité et poursuivent leurs expériences.

Ceux qui sont compétents dans ce domaine ont tendance à être orientés vers l’action. Ils se fixent des objectifs, ont un grand besoin d’accomplissement et cherchent toujours des moyens de faire mieux. Ils ont également tendance à être très engagés et à prendre des initiatives.

Comment améliorer la motivation ?

  • Éviter de trop utiliser les récompenses externes
  • Célébrer vos résultats
  • Se fixer des objectifs pour aider à développer la motivation
  • Travailler avec un(e) ami(e) ou un(e) collègue pour trouver des responsabilités

Conclusion

Je vous ai présenté les 5 compétences à développer pour avoir plus d’intelligence émotionnelle.

Certaines sont déjà présentes chez nous et d’autres pas : faites votre bilan personnel.

Bien entendu, c’est la conscience de soi qui doit être développée en premier car c’est la base pour la suite.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
Facebooktwitterlinkedinrssyoutube

La publication a un commentaire

Laisser un commentaire