fbpx
comment se libérer d'un mauvais karma, spiritualité, karma, bien vivre

Comment se libérer d’un mauvais karma ?

Le karma lourd peut nous piéger dans les mêmes anciens schémas en nous attirant vers les mêmes types de personnes, d’emplois, de maladies, d’événements, d’accidents ou de fardeaux inutiles. Une pause bien nécessaire dans le cycle karmique peut se produire lorsque nous analysons notre karma personnel et prenons les mesures nécessaires pour le résoudre.

Si vous avez l’impression d’avoir un mauvais karma, faites déjà ces quelques actions ci-dessous avant d’appliquer les méthodes – que vous trouverez plus loin dans l’article –  pour vous aider à équilibrer votre karma.

Identifiez votre karma

Nous sommes chacun liés à un karma unique qui nous enferme dans des circonstances indésirables. La première étape pour inverser votre karma est d’identifier les zones de votre vie qui semblent stagnantes. Est-ce dans votre carrière que vous n’arrivez pas à rompre ou à une relation amoureuse qui n’ira pas de l’avant ? Avez-vous subi les mêmes luttes avec certains membres de votre famille depuis trop longtemps ?

Réfléchissez honnêtement à vos obstacles et comprenez où se situe votre problème. Posez-vous cette question : “Quand et comment tout a commencé ?” et notez vos réponses sur un journal que vous pouvez nommer “Mon journal karmique” 😉

La première étape pour démêler de vos nœuds karmiques et progresser vers votre véritable potentiel est d’aller à la racine du problème.

Coupez les liens avec les personnes toxiques

La vie est déjà assez compliquée : ne laissez pas les mauvaises personnes la compliquer encore plus ! Si l’énergie d’une autre personne ne vous semble pas “correcte” et qu’elle vous inflige constamment du stress, vous devez à vous-même et à votre karma de la laisser suivre son propre chemin et de vous en défaire.

Cela ne signifie pas que vous devez créer de la mauvaise volonté entre vous et une autre personne, mais vous devez vous éloigner poliment et respectueusement des personnes qui vous causent plus de mal que de bien et de vous fixer des limites.

Apprenez de vos erreurs et assumez-en la responsabilité

De l’autre côté de la médaille, lorsque vous admettez vos propres fautes, vous commencerez à sentir votre énergie changer. Prendre des responsabilités peut être difficile à faire parce que votre ego n’aime pas être blâmé.

Commencez progressivement en vérifiant vos erreurs passées et en envisageant comment vous pourriez faire les choses différemment la prochaine fois qu’une situation similaire se produira. Cela ne veut pas dire que vous devez vous sentir coupable ou vous attarder sur le passé, mais simplement qu’à l’avenir, vous devriez promettre de consulter d’abord votre karma afin de faire face à une décision.

Effectuez des actions qui nourrissent votre esprit et invoquent le bien-être à tous les niveaux

Revenez en arrière et réconfortez votre enfant intérieur en faisant des choses qui vous font du bien : manger des aliments nourrissants, faire régulièrement de l’exercice, dormir plus, vous faire un câlin, vous parler. Il existe tellement de choses à faire pour son enfant intérieur.

Prenez le temps de vous calmer et de réfléchir chaque jour sur vous-même, vos actions et vos paroles.

Défiez vos faiblesses

Nous nous percevons naturellement comme faibles dans certains domaines et forts dans d’autres. Peut-être pensez-vous que vous êtes bon pour plaire aux autres mais mauvais pour vous défendre ? Ce que vous ne réalisez pas, c’est que vos faiblesses sont vos forces secrètes : elles vous définissent tout autant que vos traits les plus précieux.

Ne devenez pas la “victime” de vos vulnérabilités – cela invite toutes sortes de scénarios karmiques qui jouent sur vos sensibilités. Au lieu de cela, développez le courage de défier vos chutes et de prendre les rênes des modèles karmiques.

Effectuez une nouvelle action

Parfois, nous sommes tellement coincés dans une certaine manière d’être que nous ne voyons pas ses inconvénients évidents. Ralentissez suffisamment pour remarquer si vos anciennes façons de faire ne vous profitent plus. Si ce n’est pas le cas, il est temps de modifier votre comportement.

Agir avec principe est le moyen le plus simple et le plus sous-estimé de compenser toutes les dettes karmiques et de générer un karma positif. Faites-le bien, même lorsque vous ne vous y attendez pas. En cas de doute, agissez d’une manière que vous voudriez que les autres agissent envers vous.

Pardonnez-vous à vous-même

Le mauvais karma se nourrit du ressentiment et vous fait attirer des gens qui vous donnent encore plus de raisons d’être irrité. Nous nous demandons souvent pourquoi nous ne pouvons pas échapper à la roue de la négativité : c’est parce que nous évitons la vérité sur nos émotions mêmes qui nous entraînent dans de tels cycles. Pardonner à soi-même, c’est se détacher de la colère, de l’amertume et de la frustration que vous nourrissez intérieurement.

Maintenant que vous avez lu et compris les actions à mettre en place pour modifier son karma, allons plus loin ensemble. Dans ce deuxième paragraphe, je vous donne les méthodes à appliquer au quotidien. Mettez-les en pratique, cela vous aidera à vous libérer de votre karma actuel et vous manifesterez une nouvelle réalité.

Méthode 1 : Etre honorable

S’excusez

Si vous savez que vous avez fait quelque chose de mal ou offensé quelqu’un, vous devez vous excuser directement. Soyez sincère au sujet de vos erreurs et de ce que vous en avez appris. Cela vous aidera à vous mettre sur la bonne voie pour un bon karma. Essayez quelques-uns des exemples suivants :

  • “Je suis vraiment désolé de ce que j’ai dit à propos de ta cuisine la semaine dernière. Je ne voulais pas te blesser. Peux-tu me pardonner ?”
  • “Je suis désolé de ne pas t’avoir appelé la semaine dernière. Pourquoi ne prenons-nous pas un café vendredi ?”
  • “Je suis vraiment désolé pour mes actions d’hier. Je comprends pourquoi tu étais en colère contre moi. Je ne ferai plus jamais rien de tel.”
  • “Je ne pensais pas ce que j’ai dit la semaine dernière. Je suis désolé d’avoir été de mauvaise humeur. Peux-tu me pardonner ?”

Notez vos transgressions

Si vous sentez que vous avez un mauvais karma mais n’êtes pas sûr des raisons directes, un bon point de départ est d’écrire ce que vous pensez avoir mal fait.

Pensez à un moment précis du passé, comme un jour ou une semaine, et énumérez ce que vous avez fait qui peut vous avoir donné un karma négatif. Cela vous donnera un bon point de départ sur la façon de réparer votre karma négatif. Voici quelques modèles pour vous aider :

  • Ai-je offensé quelqu’un par mes paroles ?
  • Ai-je offensé quelqu’un par mes actions ?
  • Ai-je négligé ou oublié de faire quelque chose que j’étais censé faire ?
  • Ai-je menti ou triché sur quelque chose ?
  • Ai-je enfreint une règle ou une loi établie ?
  • Ai-je été égoïste ou négligent ?

Réfléchissez ou méditez

Vous savez peut-être ce que vous avez fait pour recevoir un mauvais karma. Cependant, vous devez également comprendre pourquoi vos actions ont eu un impact négatif sur vous et votre entourage. Pour ce faire, vous pouvez méditer ou réfléchir sur vos agissements. Il existe différentes techniques de méditation :

  • Méditations respiratoires : ce type de méditation se concentre sur le contrôle de votre respiration, ce qui calmera votre esprit et favorisera la paix intérieure. Dans un endroit calme, asseyez-vous dans une position confortable. Fermez partiellement les yeux et concentrez-vous sur votre respiration. Prenez conscience de la sensation d’inspirer par le nez et d’expirer par la bouche. Pratiquez ce mouvement jusqu’à ce que votre esprit commence à s’éclaircir et que vous commenciez à vous détendre.
  • Transformer les méditations : ce type de méditation est conçu pour apporter la tranquillité à votre esprit en entraînant votre corps à ne pas vous soucier des malaises mentaux ou physiques. Ce type de méditation se fait en étudiant et en considérant la philosophie qui anime votre moralité comme lire des œuvres de philosophes ou sur la construction de l’Univers.
  • Méditations de bonté aimante : ce type de méditation se pratique en quatre étapes : préparation, contemplation, méditation et dévouement. La première étape vous oblige à vous préparer à la méditation en étant assis dans une position confortable et en respirant profondément. L’étape de la contemplation vous oblige à réfléchir à la façon dont toute vie doit être chérie et que le bonheur vient de vos bonnes actions. La méditation vous permet de trouver des moyens concrets de pratiquer des actions aimables telles que : “Je chérirai chaque jour qu’on me donne” ou “Je serai plus gentil avec moi-même et envers les autres”. Le dévouement est à la hauteur de ses promesses faites au stade de la méditation.

Soyez charitable

Le Mahatma Gandhi a déclaré : “La meilleure façon de vous retrouver est de vous perdre au service des autres”. Vous pouvez inverser le mauvais karma en pratiquant des actions positives comme :

  • Donner de son temps à une cause en laquelle vous croyez – faire du bénévolat dans un refuge pour animaux ou au Restos du Cœur
  • Donner de l’argent à une cause en laquelle vous croyez
  • Donner plus de compliments
  • Faire des faveurs aimables à quelqu’un – préparer un dîner pour un être cher ou faire des réparations à domicile pour un voisin âgé

Méthode 2 – Avancer

Cassez la routine

Si vous avez identifié les actions qui vous ont conduit à un mauvais karma, sachez qu’il est temps pour vous de changer vos actions.

Si vous vous sentez négatif envers une ou des personnes en particulier, commencez la conversation avec un compliment la prochaine fois. Développez cela comme une nouvelle habitude positive.

Si vous vous trouvez égoïste, faite une action caritative chaque jour, même si elle est petite. Essayez quelque chose de petit comme tenir une porte ouverte à quelqu’un. Pratiquez-le pour développer une nouvelle routine d’actions positives.

Restez positif

La vie est difficile et des événements frustrants se produisent. Penser positif ne peut pas inverser les mauvais événements, mais cela peut vous aider à mieux faire face au stress dans la vie. Essayez de réfléchir aux choses positives de la vie pour vous aider à inverser le mauvais karma en voyant le bien et la gentillesse de la vie.

  • Prenez un moment pour profiter de la météo. Si le temps est beau, pensez que ce ne sera pas tous les jours comme ça.
  • Rendez grâce à votre bonne santé.
  • Profitez d’un repas. Parfois, nous mangeons sans réfléchir ; prenez quelques instants pour savourer un plat bien préparé.

Prenez la responsabilité de vos propres actions

Comme “karma” signifie action, vous devez être responsable des actions que vous entreprenez :

  • Arrêtez de blâmer les autres. C’est une mauvaise habitude. Considérez vraiment l’action et essayez de passer à autre chose. Blâmer les autres ne fait que ralentir ce processus.
  • Entraînez-vous à vous concentrer. S’inquiéter de l’avenir ne vous aidera pas dans le présent. Concentrez-vous sur les tâches quotidiennes que vous pouvez contrôler pour vivre une vie plus positive.
  • Soyez responsable. Vous êtes le seul responsable de vos actions. Si, par exemple, vous vous disputez avec un être cher, vous pouvez contrôler la façon dont vous réagissez. Concentrez-vous sur la façon dont vous vous comportez.

Méthode 3 – Générer un bon karma

Ayez conscience

Bouddha écrit : “L’esprit précède tous les états mentaux”. Cela signifie que vous devez réfléchir à vos propres actions et à la manière dont elles affectent les autres actions autour de vous. Tout comme la pratique de l’auto-concentration, vous devez être conscient de vos actions et de vos décisions. Cela se répercutera sur la façon dont les autres vous répondent.

Soyez gentil et sincère

Il y a un vieil adage qui dit : “Traitez les autres comme vous voulez être traité”. Cette règle d’or peut aider à inverser le mauvais karma en favorisant la bonté et la gentillesse. Faites des compliments à des gens comme : “Ce que vous avez dit à propos de [x] était vraiment intelligent” ou “Ce dîner est vraiment bon. Merci d’avoir cuisiné pour moi !”

Entraînez-vous à chanter un mantra

La langue peut être un outil puissant. Pour créer un état d’esprit positif, vous pouvez pratiquer un chant ou un mantra.

  • Essayez de pratiquer une affirmation de soi devant un miroir au quotidien. Vous pouvez dire quelque chose comme : “Je suis une personne de plus en plus positive aujourd’hui” ou “J’ai la capacité en moi de surmonter les challenges de la vie”. Cela vous aidera à développer votre confiance en vous et à développer une routine positive.
  • Chantez un mantra lié à votre spiritisme. Par exemple, le catholicisme répète des mots sur un chapelet. Nianfo (répétition consciente / souvenir du nom du Bouddha Amitābha) est un acte bouddhiste d’Asie orientale. Quelle que soit votre religion ou votre spiritualité, trouvez s’il y a un chant ou un mantra que vous pouvez utiliser pour vous sentir plus proche de votre foi. En allant sur Youtube, vous trouvez énormément de choix de Mantras ; écoutez-en en prenant votre douche, par exemple.

🔸🔸🔸🔸🔸🔸

Chaque personne mène ses propres batailles karmiques. Plus tôt nous identifierons les sources de notre karma instable et prendrons des mesures pour le résoudre, plus tôt nous expérimenterons le miracle de la libération pour accomplir le plus grand dessein de notre vie 🙏

__________

Ce petit guide a pour but de vous aider à réaliser vos objectifs. Des affirmations puissantes qui vous feront monter en vibration en cliquant sur ce lien : https://bit.ly/2UIqbOO

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
Facebooktwitterlinkedinrssyoutube

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RECEVEZ VOTRE GUIDE DE 6 CONSEILS POUR GAGNER EN CONFIANCE
Messenger
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial