fbpx
sortir de sa zone de confort, éliminer les peurs, comment sortir de sa zone de confort, faire des choses nouvelles, développement personnel, bien vivre

Comment sortir de sa zone de confort ?

La capacité à prendre des risques en sortant de votre zone de confort est le principal moyen par lequel nous grandissons. Mais nous avons souvent peur de faire ce premier pas.

En vérité, les zones de confort ne sont pas vraiment une question de confort, mais de peur. Brisez les chaînes de la peur pour sortir. Une fois que vous le faites, vous apprendrez à apprécier le processus de prise de risques et de croissance dans le processus.

La peur est un élément naturel et essentiel de la croissance. Chaque fois que nous choisissons consciemment de sortir de notre zone de confort, la prochaine chose inconfortable devient un peu plus facile.

Ce n’est que lorsque vous cessez de laisser les peurs et l’anxiété vous retenir que vous commencerez à faire ces percées majeures dans la vie.

Malheureusement, de nombreuses personnes ont du mal à sortir de leur zone de confort. Ils veulent faire plus dans la vie, mais ils ont peur de se remettre en question et de repousser les limites de ce qu’ils pensent être sûr.

La vie commence à la fin de votre zone de confort

Comment sortir de votre zone de confort ?

Avant d’arriver à ces dix étapes pour sortir de votre zone de confort, définissons le terme “zone de confort” et comment ce concept peut retenir de nombreuses personnes.

Une zone de confort est une limite auto-imposée où une personne refusera de passer à l’action. Cela la remplit souvent de nervosité et d’anxiété

Par exemple, disons que vous venez de commencer un nouveau travail de vente. Il y a probablement certains aspects de ce travail où vous vous sentez à l’aise de faire – comme parler à des collègues ou à des clients.

D’un autre côté, l’idée de la sollicitation à froid vous remplit d’anxiété. Fondamentalement, vous vous sentez mal à l’aise de faire quoi que ce soit qui ne soit pas une conversation en tête-à-tête.

Il est vraiment facile de tomber dans le piège de ne jamais repousser votre zone de confort. Le problème avec cela est que cela vous empêche souvent de réussir votre vie. C’est parce que l’un des meilleurs moyens de grandir est de tester les limites de ce que la plupart des gens considèrent comme “normal” pour vivre la vie que vous voulez.

Maintenant, nous allons parler de comment sortir votre zone de confort. Plus précisément, je vais vous donner dix étapes que vous pouvez utiliser pour repousser ces limites auto-créées de ce que vous pensez possible.

1. Prendre conscience de ce qui se trouve en dehors de votre zone de confort

L’anxiété vient généralement d’une peur de l’inconnu. Habituellement, nous imaginons le pire des cas de ce qui pourrait arriver lorsque nous repoussons les limites de ce qui nous fait nous sentir en sécurité.

Pour sortir de votre zone de confort, vous devez d’abord vous renseigner. Votre objectif est de découvrir quelle est la compétence ou l’activité que vous poursuivez. Vous parlerez à des gens qui ont fait la même chose. Vous lirez des livres sur le sujet et vous consulterez des articles sur Internet.

L’information est le pouvoir. Et plus vous en saurez sur quelque chose, moins vous vous sentirez effrayé(é) et impuissant(e).

Quelles sont les choses qui, selon vous, valent la peine d’être faites, mais que vous avez peur de faire vous-même en raison du potentiel de déception ou d’échec ?

Tracez un cercle et notez ces choses en dehors du cercle. Ce processus vous permettra non seulement d’identifier clairement vos inconforts mais aussi votre confort. Écrivez les conforts identifiés à l’intérieur du cercle.

2. Avoir un plan d’action

Créer un plan d’action pour repousser les limites de ce que vous pensez possible.

Avec cette étape, vous allez écrire un plan étape par étape pour savoir comment vous allez sortir de votre zone de confort. Vous commencez par la chose la plus simple à faire. Ensuite, vous créez un plan pour atteindre chaque niveau.

Dans ce plan, vous devez créer des repères. Ce sont des mini-objectifs qui vous rapprochent de votre zone de confort.

De plus, il est important d’identifier les principaux défis auxquels vous allez être confronté et ce que vous ferez pour les surmonter.

Prenez la liste des inconforts et allez plus loin. N’oubliez pas que la principale émotion que vous essayez de surmonter est la peur.

Comment cette peur s’applique-t-elle uniquement à chaque situation ? Soyez très précis(e).

Avez-vous peur d’aller vers les gens et de vous présenter dans des situations sociales ? Pourquoi ? Est-ce parce que vous n’êtes pas sûr(e) du son de votre voix ? Vous n’êtes pas sûr(e) de votre apparence ? Ou avez-vous peur d’être ignoré(e) ?

Pour sortir de votre zone de confort, identifiez les principaux défis auxquels vous allez faire face et ce que vous ferez pour les surmonter

3. Etre à l’aise avec l’inconfort

Une façon de sortir de votre zone de confort est de l’étendre littéralement. Faites-en un objectif pour éviter de fuir l’inconfort.

Restons sur le thème de la rencontre de personnes dans des contextes sociaux. Si vous commencez à vous sentir un peu paniqué(e) lorsque vous parlez à quelqu’un que vous venez de rencontrer, essayez de rester un peu plus longtemps que d’habitude avant de vous réconforter.

Si vous restez assez longtemps et que vous pratiquez assez souvent, cela commencera à devenir moins inconfortable.

4. Voir l’échec en tant qu’enseignement

Beaucoup d’entre nous ont tellement peur de l’échec que nous préférerions ne rien faire que tenter de réaliser nos rêves.

Commencez à traiter l’échec comme un enseignement. Qu’avez-vous appris de cette expérience ? Comment pouvez-vous apporter cette leçon à votre prochaine aventure pour augmenter vos chances de succès ?

De nombreuses personnes très réussies ont échoué à plusieurs reprises avant de réussir.

5. Faire des petits pas

Faire des petits pas est un excellent moyen de vous désensibiliser aux sentiments d’anxiété. Vous n’essayez pas de devenir un succès du jour au lendemain. Au lieu de cela, vous repoussez régulièrement les limites de votre niveau de confort et travaillez vers un objectif global.

Si vous voulez parler en public, commencez par saisir toutes les occasions de parler à de petits groupes de personnes. Vous pouvez même le pratiquer avec votre famille et vos ami(e)s.

6. Discuter avec les preneurs(ses) de risques

La responsabilité est une autre clé pour franchir votre zone de confort. Vous pouvez dire à vos amis et à votre famille ce que vous faites. Ou vous pouvez même trouver un partenaire responsable ou former un groupe.

C’est une étape importante car les personnes que vous fréquentez vous garderont sur la bonne voie. Vous voulez qu’ils vous donnent cette “poussée” pendant que vous repoussez vos limites ? Ils vous rendront difficile d’arrêter parce que vous savez que vous aurez l’air idiot(e) si vous le faisiez.

Il n’y a pas de substitut à cette étape. Si vous voulez devenir meilleur(e) dans quelque chose, vous devez commencer à fréquenter les gens qui font ce que vous voulez faire et commencer à les imiter.

Presque inévitablement, leur influence commencera à avoir un effet sur votre comportement.

7. Etre honnête avec vous-même lorsque vous essayez de trouver des excuses

Ne dites pas “Oh, je n’ai tout simplement pas le temps pour ça maintenant”. Au lieu de cela, soyez honnête et dites “J’ai peur de faire cela”.

Ne faites pas d’excuses, soyez honnête. Vous serez dans un meilleur endroit pour affronter ce qui vous tracasse vraiment et augmenter vos chances d’avancer.

8. Identifier les avantages de votre sortie

Qu’est-ce que la capacité de prendre la parole en public contribuera à votre croissance personnelle et professionnelle ?

Gardez ces avantages potentiels à l’esprit comme motivations pour surmonter la peur.

9. Ne pas vous prendre trop au sérieux

Apprenez à rire de vous-même lorsque vous faites des erreurs. La prise de risque impliquera inévitablement des échecs et des revers qui vous donneront parfois l’air idiot aux yeux des autres.

Soyez heureux(se) de continuer malgré les erreurs.

10. Rester positif(ve)

Il y aura des moments où vous rencontrerez un résultat négatif, quelque chose qui ébranle votre confiance et vous fait peur. L’astuce est de ne rien laisser vous empêcher de sauter au-delà du confort.

Reconnaissez que vous aurez des résultats négatifs. C’est une partie naturelle du processus.

Ne laissez pas la négativité s’infiltrer dans votre esprit. Rappelez-vous que cela va arriver. En fait, vous devez reconnaître que vous recevrez des commentaires sur la façon dont vous pouvez faire quelque chose de mieux.

Profitez du plaisir de découvrir des choses sur vous-même dont vous n’aviez peut-être pas conscience auparavant.

N’arrêtez jamais d’étendre votre zone de confort. Même si vous parvenez à votre objectif déclaré, il est important de continuer à repousser ces limites

Dernières pensées

Il vous semblera vraiment effrayant au début de sortir de votre zone de confort. Mais comme je l’ai dit, vous n’avez pas besoin de sauter tout de suite hors de votre zone de confort, vous pouvez faire des petits pas progressivement.

Au fur et à mesure que vous franchissez votre zone de confort, vous vous sentirez de plus en plus à l’aise avec les nouveautés qui vous semblaient si dangereuses.

Faites le premier pas et je suis sûre que vous y arriverez !

🎥🎥🎥

Je vous partage cette vidéo de motivation 💪 pour vous aider à sortir de votre zone de confort

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
Facebooktwitterlinkedinrssyoutube
  1. […] la reconnaissance que les gens vont changer de rôle et parcourir les trois rôles sans jamais sortir du triangle. Les victimes dépendent d’un sauveur ; les sauveurs aspirent à aider ; les […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RECEVEZ VOTRE GUIDE DE 6 CONSEILS POUR GAGNER EN CONFIANCE
Messenger
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial