Qu’est-ce que l’intelligence émotionnelle ?

Qu’est-ce que l’intelligence émotionnelle ?

L’intelligence émotionnelle (IE) fait référence à la capacité de percevoir, de contrôler et d’évaluer les émotions. Ce qui est positif c’est que l’intelligence émotionnelle peut être apprise et renforcée.

La capacité d’exprimer et de contrôler les émotions est essentielle, tout comme la capacité de comprendre, d’interpréter et de répondre aux émotions des autres.

Imaginez un monde dans lequel vous pouvez comprendre quand un ami se sent triste ou quand un collègue est en colère. Cela s’appelle l’intelligence émotionnelle, et d’après certains experts, ils suggèrent même qu’elle peut être plus importante que le QI dans votre réussite globale dans la vie.

Comment l’intelligence émotionnelle est mesurée ?

Un certain nombre d’évaluations différentes ont émergé pour mesurer les niveaux d’intelligence émotionnelle. Ces tests appartiennent généralement à l’un des deux types suivants : les tests d’auto-évaluation et les tests d’aptitude.

test intelligence émotionnelle, intelligence émotionnelle

Les tests d’auto-évaluation sont les plus courants car ils sont les plus faciles à administrer et à noter. Lors de ces tests, les participants répondent aux questions ou aux déclarations en notant leurs propres comportements. Par exemple, sur un énoncé tel que “J’ai souvent l’impression de comprendre ce que ressentent les autres”, une personne peut décrire l’énoncé comme étant en désaccord, plutôt en désaccord, d’accord ou tout à fait d’accord.

Les tests d’aptitude, par contre, impliquent que les gens réagissent à des situations, puis évaluent leurs compétences. Ces tests exigent souvent que les personnes démontrent leurs capacités, qui sont ensuite évaluées par un tiers.

Si vous passez un test d’intelligence émotionnelle administré par un professionnel de la santé mentale, voici deux mesures qui pourraient être utilisées :

  • Le test d’intelligence émotionnelle de Mayer-Salovey-Caruso (MSCEIT) est un test basé sur les capacités qui mesure les quatre branches du modèle d’IE de Mayer et Salovey. Les candidats effectuent des tâches conçues pour évaluer leur capacité à percevoir, identifier, comprendre et gérer les émotions.
  • L’inventaire des compétences émotionnelles et sociales (ICSE) est basé sur un instrument plus ancien connu sous le nom de questionnaire d’auto-évaluation et consiste à demander à des personnes qui connaissent l’individu d’évaluer les capacités de cette personne dans plusieurs compétences émotionnelles différentes. Le test est conçu pour évaluer les capacités sociales et émotionnelles qui aident à distinguer les individus en tant que leaders forts.

Il existe également de nombreuses ressources en ligne plus informelles, dont beaucoup sont gratuites, pour enquêter sur votre intelligence émotionnelle.

Les niveaux de l’intelligence émotionnelle

Il existe quatre niveaux différents d’intelligence émotionnelle, notamment la perception émotionnelle, la capacité de raisonner à l’aide des émotions, la capacité de comprendre les émotions et la capacité de gérer les émotions.

  • Percevoir les émotions : la première étape pour comprendre les émotions est de les percevoir avec précision. Dans de nombreux cas, cela peut impliquer la compréhension de signaux non verbaux tels que le langage corporel et les expressions faciales.
  • Raisonner avec les émotions : la prochaine étape consiste à utiliser les émotions pour promouvoir la réflexion et l’activité cognitive. Les émotions aident à prioriser ce à quoi nous prêtons attention et à quoi nous réagissons ; nous réagissons émotionnellement aux choses qui retiennent notre attention.
  • Comprendre les émotions : les émotions que nous percevons peuvent avoir une grande variété de significations. Si quelqu’un exprime des émotions de colère, l’observateur doit interpréter la cause de la colère de la personne et ce que cela pourrait signifier. Par exemple, si votre partenaire se met en colère, cela peut signifier qu’il a reçu une contravention pour excès de vitesse ou qu’il a passé une mauvaise journée.
  • Gérer les émotions : la capacité à gérer efficacement les émotions est un élément crucial de l’intelligence émotionnelle et au plus haut niveau. La régulation des émotions et la réponse appropriée ainsi que la réponse aux émotions des autres sont tous des aspects importants de la gestion émotionnelle.

Les quatre branches de ce modèle sont classées par complexité, les processus les plus basiques aux niveaux inférieurs et les processus les plus avancés aux niveaux supérieurs.

Par exemple, les niveaux les plus bas impliquent de percevoir et d’exprimer des émotions. Par contre, les niveaux plus élevés nécessitent une plus grande implication consciente et impliquent la régulation des émotions.

L’impact de l’intelligence émotionnelle

L’intérêt pour l’enseignement et l’apprentissage de l’intelligence sociale et émotionnelle s’est accru ces dernières années. Les programmes d’apprentissage social et émotionnel sont devenus une partie standard du programme d’études de nombreuses écoles.

Le but de ces initiatives n’est pas seulement d’améliorer la santé et le bien-être, mais aussi d’aider les élèves à réussir sur le plan scolaire et à prévenir l’intimidation. Il existe de nombreux exemples de la façon dont l’intelligence émotionnelle peut jouer un rôle dans la vie quotidienne.

1. Penser avant de réagir

Les personnes émotionnellement intelligentes savent que les émotions peuvent être puissantes, et aussi temporaires. Lorsqu’un événement émotionnel très chargé se produit – comme se mettre en colère contre son partenaire – la réponse émotionnellement intelligente serait de prendre un certain temps avant de répondre.

Cela permet à chacun de calmer ses émotions et de réfléchir de manière plus rationnelle à tous les facteurs entourant la dispute.

2. Une plus grande conscience de soi

Les personnes émotionnellement intelligentes sont non seulement douées pour réfléchir à ce que les autres pourraient ressentir, et elles sont également capables de comprendre leurs propres sentiments.

conscience de soi, prendre conscience de soi, penser positif

La conscience de soi permet aux gens de considérer les nombreux facteurs différents qui contribuent à leurs émotions.

3. Empathie pour les autres

Une grande partie de l’intelligence émotionnelle consiste à être capable de réfléchir et de comprendre ce que ressentent les autres. Cela implique souvent de réfléchir à la manière dont vous réagiriez si vous étiez dans la même situation.

Les personnes qui ont une forte intelligence émotionnelle sont capables de considérer les perspectives, les expériences et les émotions des autres et d’utiliser ces informations pour expliquer pourquoi les gens se comportent comme ils le font.

Comment l’utiliser ?

L’intelligence émotionnelle peut être utilisée de différentes manières dans votre vie quotidienne. Voici quelques façons différentes de pratiquer l’intelligence émotionnelle :

  • Accepter la critique et la responsabilité
  • Passer à autre chose après avoir commis une erreur
  • Dire non quand vous en avez besoin
  • Partager vos sentiments avec les autres
  • Résoudre les problèmes d’une manière qui fonctionne pour tout le monde
  • Avoir de l’empathie pour autrui
  • Avoir de grandes capacités d’écoute
  • Savoir pourquoi vous faites les choses
  • Etre dans le non-jugement vis-à-vis des autres  et de soi-même

L’intelligence émotionnelle est essentielle pour une bonne communication interpersonnelle. Heureusement, vous pouvez faire certaines choses pour renforcer votre propre intelligence sociale et émotionnelle.

Comprendre les émotions peut être la clé de meilleures relations, d’un meilleur bien-être et de meilleures compétences en communication.

Les compétences sociales et émotionnelles

Être émotionnellement intelligent est important. Quelles mesures pouvez-vous prendre pour améliorer vos propres compétences sociales et émotionnelles ? Voici quelques conseils :

1. Ecouter

Si vous voulez comprendre ce que ressentent les autres, la première étape consiste à faire attention. Prenez le temps d’écouter ce que les gens veulent vous dire, verbalement et non verbalement.

Le langage corporel peut avoir beaucoup de sens.

2. Empathie

Il est essentiel de capter les émotions, et vous devez également être capable de vous mettre à la place de quelqu’un d’autre afin de vraiment comprendre son point de vue. Pratiquez l’empathie envers les autres.

Imaginez comment vous vous sentiriez dans leur situation. De telles activités peuvent vous aider à acquérir une compréhension émotionnelle d’une situation spécifique et à développer des compétences émotionnelles plus fortes à long terme.

3. Réfléchir

La capacité de raisonner avec les émotions est une partie importante de l’intelligence émotionnelle. Considérez comment vos propres émotions influencent vos décisions et vos comportements. Lorsque vous pensez à la réaction des autres, évaluez le rôle que jouent leurs émotions.

Pourquoi cette personne se sent-elle ainsi ? Y a-t-il des facteurs invisibles qui pourraient contribuer à ces sentiments ? En quoi vos émotions diffèrent-elles des leurs ? En explorant ces questions, vous constaterez peut-être qu’il devient plus facile de comprendre le rôle que jouent les émotions dans la façon dont les gens pensent et se comportent.

Les pièges potentiels

Avoir des compétences en intelligence émotionnelle plus faibles peut conduire à un certain nombre de pièges potentiels qui peuvent affecter plusieurs domaines de votre vie, y compris le travail et les relations.

piège, piège potentiel, manipulateur

Les personnes qui ont moins de capacités émotionnelles ont tendance à se disputer davantage, ont des relations de qualité inférieure et ont de faibles capacités d’adaptation émotionnelle.

Être faible en intelligence émotionnelle peut avoir un certain nombre d’inconvénients. A contrario, avoir un niveau très élevé de compétences émotionnelles peut également entraîner des défis :

  • Les personnes ayant une intelligence émotionnelle élevée peuvent en fait être moins créatives et innovantes.
  • Les personnes très intelligentes émotionnellement peuvent avoir du mal à fournir des commentaires négatifs de peur de blesser les sentiments des autres.
  • L’intelligence élevée peut parfois être utilisée à des fins manipulatrices et trompeuses.

Conclusion

Prenez le temps de travailler sur la conscience de soi, l’empathie et les compétences sociales. Travailler dans ces domaines vous aidera à exceller dans le futur !

Ce sujet vous intéresse et seul(e), vous n’y arrivez pas ? Contactez-moi et je serai votre guide dans ce processus.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
Facebooktwitterlinkedinrssyoutube

La publication a un commentaire

Laisser un commentaire